09 54 58 14 25

Paris : impact du confinement sur l’immobilier

Selon les projections des avant-contrats des notaires du Grand Paris, le prix moyen au m2 pour devenir propriétaire devait atteindre 10 380€ en février 2020, correspondant à une hausse de 7% sur un an.

En effet, malgré une hausse fulgurante des prix en région parisienne, les ménages restent désireux d’accéder à la propriété. On enregistrait 176 580 transactions en Ile-de-France sur l’année 2019, soit un record absolu avec une augmentation de 4% par rapport à l’an passé.

Au premier trimestre 2020, les projections se confirment avec une hausse de 2,4% sur l’ensemble de la capitale.

Paris n’est cependant pas intouchable et la crise sanitaire ne l’a pas épargnée.

Durant 2 mois le marché de l’immobilier a ainsi été suspendu : impossible en effet d’organiser les visites d’appartements et de concrétiser les transactions, hors cas exceptionnel.

À l’heure du déconfinement, alors que l’économie et la population ont été durement touchées, des questions se posent : quels vont être les impacts de cette crise sans précédent sur l’immobilier ?

 

  • L’impact de l’offre et de la demande à Paris

 

Malgré de nombreux doutes et interrogations les acquéreurs sont restés présents sur le marché parisien. Selon les dernières études près de 70% des personnes interrogées déclarent que la crise sanitaire n’a eu aucun impact sur les caractéristiques du bien immobilier qu’ils cherchaient et qu’ils se trouvent toujours en recherche active.

Les vendeurs ont pour la plupart maintenus leur souhait de se séparer de leur bien, souvent dans l’objectif de s’agrandir ou de bénéficier d’un extérieur.

Les facteurs psychologiques jouent également un rôle important dans l’offre. Faut-il vendre tout de suite dans le cas où les prix chuteraient ou vaut-il mieux attendre un retour à la normale ? En attendant des retours sur le bilan économique prochain, force est de constater qu’à l’heure actuelle l’offre reste quasi inchangée.

 

  • L’impact sur les prix

 

Malgré un fort engouement en début d’année, le marché immobilier a connu un regain des prix successif durant le confinement. Le 4 mai, si vous souhaitiez acquérir un logement à Paris, il fallait prévoir en moyenne 11 581€ le m2. Il est important de souligner que ce chiffre est d’ailleurs 0,4% plus bas que le prix moyen observé fin décembre 2019 avec 11 628€ du m2. Cependant, depuis sa sortie, les prix immobiliers parisiens semblent de nouveau repartir à la hausse de 7%.En effet, depuis le premier jour de déconfinement, le prix moyen pour acheter une maison ou un appartement dans la ville lumière est reparti au-dessus du cap des 12 000 € le m2.Au total, nous avons pu enregistrer entre le 16 mars et le 11 mai une diminution des prix de 5% mais l’attrait pour la ville de Paris est toujours bien présent et les dernières hausses constatées pourraient se poursuivre dans les semaines à venir.

 

  • Paris, la ville où l’immobilier résiste

 

Moins exposé à la volatilité des investissements internationaux, le marché immobilier parisien se montre particulièrement résilient face à la crise du COVID-19.

Paris demeure attractive pour de nombreuses raisons : que ce soit pour le nombre d’emplois qu’elle offre, sa vitalité commerciale ou encore pour son rôle majeur dans l’économie européenne, il est fort à parier que les prix de l’immobilier dans la capitale se stabilisent et repartent à la hausse prochainement.

 

 

 

Laisser un commentaire